Spectacles scolaires

Des clowns, des grandes personnes comme les enfants

Nous mettons en scène une histoire propre à notre vie de tous les jours en utilisant des clowns. En effet, les clowns représentent par leur apparence physique, leur caractère et leur variété la richesse qui est propre à tout être humain.

Les clowns ont d’une certaine manière une matérialisation de la différence que l’on rencontre en chacun de nous et permettent d’en exprimer la richesse. De plus, les enfants ont une immense capacité d’identification avec les clowns.

Je vous propose mes spectacle pour des représentations scolaires. Le spectacle est adapté à un public uniquement d'enfants d'âge de classes enfantines et primaires.

Une autre option est de combiner le spectacle TOO MUCH! avec un Atelier découverte du clown pour enfants (4 périodes)

Ce module commence avec le spectacle de clown TOO MUCH! que je vous proposons de jouer le lundi matin en première et deuxième période.

L’Atelier découverte (4 périodes) qui suit le spectacle est donné à une seule classe le lundi dès la troisième période, puis le mardi, jeudi et vendredi respectivement aux trois autres classes qui ont vu le spectacle le lundi. Il est évident que les journées d’atelier peuvent être sans problème déplacées à d’autres jours des semaines qui suivent le spectacle.

Forfait : spectacle 1300.- le premier dans un établissement (800.- le deuxième dans le même établissement si pas de déplacement) ; Atelier 300.-
Ces tarifs comprennent le matériel de jeu, le maquillage si nécessaire, instruments de musique, textes, photocopies. A cela s’ajoute un tarif de déplacement pour les classes situées en dehors de Lausanne (à 80 cts/km).

Atelier pour enfants

Provoquer le rire, faire vivre l'émotion !

Les enfants aiment les clowns

Le clown est un personnage attirant par sa naïveté, qu’elle soit tendre ou cruelle. Solitaire, généreux, le clown appartient au monde de la poésie et au monde de l'humour, que ce soit à cause de l'explosion de son imagination ou à cause de son incapacité de voler.

Par-dessus tout le clown touche l'espoir : car même le plus minable de tous les pauvres types de ce monde peut encore rêver à un monde fait à sa propre image.


Le clown fait rire, mais comment ?

Pour être clown, l'acteur n'a pas à entrer dans un personnage préétabli, il doit découvrir en lui la part clownesque qui l'habite. Moins il essaie de jouer un personnage, plus l'acteur se laisse surprendre par ses propres faiblesses, plus son clown apparaît avec force.

Les personnes dont les jambes sont tellement maigres qu'elles n’osent pas les montrer trouvent dans le clown une possibilité d'exhiber leur maigreur et d'en jouer, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Tous nous pouvons enfin exister tels que nous sommes, en toute liberté, et faire rire.

Cette approche pédagogique transforme une faiblesse personnelle en force théâtrale et vitale...

Spectacle pour les garderies

TA TA TA ! Spectacle jeune public 2 à 5 ans, 30 minutes.

Le clown Luis ici se nomme Guilé. Il aime les crayons de couleurs, le parfum des livres neufs, les gâteaux au beurre et prendre le soleil en regardant les nuages. Il se rêve pirate, aviateur, chef d’orchestre ; il veut aller partout, tout connaître mais voilà : le large lui fait mal au cœur et il reste ancré au sol.

Mélancolique, tragique ou farceur, ce petit bonhomme se débat avec les choses de la vie, passe de l'émotion à l'humour.

Pas très courageux, il se révèle fragile au cours de ses drôles d’aventures. Il ne se sépare jamais de sa valise qui est à la fois sa maison, son armoire, son lit, sa cachette et sa caverne d’Ali Baba.

Guilé pose toujours un regard nouveau sur ce qui l'entoure et sur lui-même. Tout ce qu'il fait ou voit faire, regarde, touche, dit, pense, peut donner naissance à une nouvelle aventure.

Conditions techniques :
Espace scénique minimal 3 x 3 m. L’équipement de son avec haut-parleurs est apporté par l’artiste si la salle ne dispose pas de moyens de sonorisation adaptés. Pour espaces en plein air ou avec une bonne illumination : lumière de jour.